Retrouver quelqu’un rencontré dans le métro

N’avez-vous jamais rencontré ou vu quelqu’un qui vous plaisait dans le métro ? Cela peut être frustrant de se rendre compte que vous avez perdu l’occasion de rencontrer la femme ou l’homme qui lisait un livre de votre auteur préféré et que vous n’allez probablement plus jamais la revoir. Un site de propose de poster des petites annonces pour retrouver les hommes et femmes rencontré dans le métro des plus grandes villes de France.

Symbole du métro à Paris

Un site pour retrouvé les inconnus du métro

Le site croisedanslemetro.com est tout simple, il permet de passer une petite annonce, parfois sous forme de poème, pour retrouver quelqu’un que l’on a rencontré dans le métro. Les personnes décrivent la rencontre, l’heure, les habits et la situation.

Le site a initialement été conçu pour les rencontres dans le métro de Paris, mais plusieurs sous-domaine ont été conçu pour s’appliquer également au métro d’autres grandes villes en France ou à l’étranger : Lyon, Lille, Toulouse, Montréal, Rennes, Bruxelles et Marseille.

Ce site se décrit lui-même comme la plateforme pour publier le courrier du cœur des petite annonce des transports en commun. Avec plusieurs millions de voyageurs qui se croisent dans les transports en commun des grandes villes, ce petit site sans prétention permet d’aider les personnes à se rapprocher et à apprendre à se rencontrer.

Citation

Comment rédiger une annonce qui ne sera sans doute pas lue? Qu’importe, je m’y essaie.

Un jeune homme grand, plutôt châtain, une barbe naissance, un charme fou! Un regard bleu, gris, vert… Je n’sais plus, je me souviens uniquement de ce regard, qui pour une fois, a osé soutenir le mien. Nous étions dans la ligne 5, direction Bobigny. Je suis montée à Gare de l’est, descendue à Gare du Nord. Il devait être 21h/21h30. J’aurais du rester. Le temps d’une station est bien trop court pour que j’obtienne le courage de venir te parler. Et malgré nos regards furtifs, entre deux vérifications sur mon smartphone, et le sourire que je t’ai adressé en partant. Je t’ai vu me suivre du regard, et je suis maintenant pleine de regrets. Tu vois cette fille pas très grande, brune, les cheveux attachés sur le côté, yeux bleus, short déchiré, sac à main rouge et veste en cuir? Bah c’était celle qui aurait du te demander ton numéro.

http://paris.croisedanslemetro.com/annonce/11214/

C’est vrai que l’espoir d’obtenir une réponse est extrêmement mince, même s’il y a déjà eu des milliers d’annonces déjà postées. Pour le moment les créateurs du site n’ont pas encore eut vent d’une belle histoire d’amour créé à partir de ce site, mais qui sais ce que réserve l’avenir.

Ah oui, dernière bonne nouvelle, la publication d’une annonce sur ce site est gratuit. Après tout, l’amour n’a pas de prix !

[Photo sous licence Creative Commons CC – Malias]

8 avis sur le site “Retrouver quelqu’un rencontré dans le métro

Jean-Marc

Nous nous sommes rencontrés le mardi 8 avril 2014 à 11 heures à la station Chatelet et échangé quelques mots… Vous cherchiez votre direction ligne 4 et moi la sortie 6 (place Opportune). Nous nous sommes séparés au milieu d’un orchestre qui jouait très fort. Je vous ai dit être originaire de Nice, et m’avez répondu être de Paris mais en avoir marre de cette ville. Vous étiez vêtue d’un blazer beige clair, brune et joli, cheveux mi-longs, moi d’un blouson bleu, 1.80 m lunettes, cheveux grisonnants, accent méridional. Nous nous sommes quittés en se serrant la main et je retiens de vous un magnifique sourire lorsque je me suis retourné pour vous voir partir, et que nos regards se sont croisés une dernière fois. Je souhaiterais tout simplement vous revoir et pouvoir échanger avec vous encore quelques paroles, c’est pourquoi j’espère que j’aurai la chance que vous puisiez lire ce message….Peut-être à bientôt !

    Jacques

    J’étais sur le quai à république, direction galliéni, et tu te trouvais également au bout de ce quai, en bas des escaliers.
    Il faisait froid et j’avais une grande polaire noire et un cache cou rouge en polaire également.
    Nous nous sommes regardés, je suis descendu à Philippe Auguste, sans oser t’aborder, tu écrivais un sms avec dextérité …
    Il était presque 23h, ce dimanche 14 décembre 2014 et j’aimerais te retrouver.

    Jacques

joycy

j’étais entrée dans cette ligne 4 le vendredi 23 Mai 2014, puis quelques minutes après je t’aperçois avec ta bande de collègues, il y avait du monde, parmi tes collègues il y avait une fille que vous embêtiez. Puis tu t’es eloigner du groupe, tu avais cette ensemble costard bleu marine, blond avec cette magnifique légère barbe blond. j’étais cette black pas très grande,juste à côté de toi, et malgré le fait que tu te sois rapprochez de moi en mettant ton bras derrière moi pour tenir la barre de métro, je n’ai pas osée te parler et pourtant je voyais tous tes appels. Ma timidité a pris le dessus comme toujours. Ton collègue également essayait de me parler. Nous avons pu échanger quelques mots tout les trois. Puis je suis descendu à Château-d’eau AVEC REGRET en me disant pourquoi tu descends??? j’espère te revoir cette proximité qu’ont avaient déjà alors qu’on ne se connaissaient même pas encore m’as fais fondre.

Julien

Ce site est super mais pour retrouver quelqu’un croisé dans le métro rien ne vaut http://www.nomadou.com , l’inscription est gratuite et on peut rechercher les gens par ligne ou type de transport.

K

Denfert, lundi 7/12, vers 9 heures, métro bondé ! Grand homme, tu me suis et montons dans la rame ensemble. Nous échangeons qq mots et nos regards verts. Tu me proposes une place qui se libère, je te dis descendre bientôt, trop tôt !! …Corvisart ! Toi, tu me dis continuer jusqu’au bout de la ligne 6 ! Je t’aperçois une dernière fois, à travers la vitre, sortant un roman…. regrettant de ne pas t’avoir proposé mon num pour un café !

Philippe

Jolie brune aux yeux bleus. Vendredi 5 fevrier vers 4 heures de l’après-midi nous étions assis l’un en face de l’autre ligne 2 du métro entre la station La chapelle et Alexandre Dumas. Nous nous sommes regardés longtemps et profondément, Malheureusement je regrette de ne pas avoir fait ta connaissance quand tu es descendue à la station Alexandre Dumas.

Denis

Tu as loupé ton train vers 8h15 ce matin. Je t’ai tout de suite remarqué. Tu m’as regardé avant de monter dans le train. Je me suis assis près de toi. Nos regards se sont croisés à plusieurs reprise. Ta beauté m’a intimidé. J’étais envouté par ta belle chevelure, ton beau visage, et encore plus par tes yeux. Tu portais de grandes lunettes noires, qui t’allaient très bien. Je t’ai trouvé encore plus charmante quand tu as éternué. Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, cheveux grisonnants, lunettes sans montures, chemise blanche à rayures bleues, et jean bleu. Mais moi, je n’ai pas su oublier notre dernier regard après que je sois descendu du train à Clichy. J’espère te revoir, ne serait-ce qu’une fois.

Boris

Samedi 6 mai 2017, comme j’étais nouveau à Paris, je cherchais mon chemin à la gare de Saint-Ouen. Tu as eu la gentillesse de me le montrer et pris le temps de m’expliquer comment fonctionnent les transports en commun. Nous avons pris le même métro et avons discuté en chemin. Tu es descendue une gare avant moi. J’ai hésité à te donner mon contact. Et voilà qu’une semaine après je n’arrive pas à te sortir de mon esprit.

Répondre à K Annuler la réponse

Chaque commentaire est modéré avant publication. Veuiller modérer vos propos.
Nous ne sommes pas en contact avec Retrouver quelqu’un rencontré dans le métro. Pour toute demande ou litige avec Retrouver quelqu’un rencontré dans le métro, veuillez vous adressez directement à leur service client, merci.